Archives


Archive pour octobre 2012

mercredi 10 octobre 2012

mercredi 10 octobre 2012

mercredi 10 octobre 2012

TOUT LE MONDE EN PARLE Unité 9 s’invite

mercredi 10 octobre 2012

 

 

Trois comédiennes de la série Unité 9, Guylaine Tremblay, Eve Landry et Mariloup Wolfe, viendront parler de la série de Radio-Canada sur le plateau de Tout le monde en parle, ce dimanche, à 20h.

Guy A. Lepage et Dany Turcotte recevront aussi la famille Daraîche au sujet de la biographie La famille Daraîche: une page du country au Québec.

L’ex-ministre libérale Monique Jérôme-Forget sera de la partie pour parler de son essai Les femmes au secours de l’économie – Pour en finir avec le plafond de verre.

L’homme d’affaires Aldo Bensadoun discutera des 40 ans de la chaîne Aldo.

Mahée Paiement, qui a retenu l’attention ces derniers jours avec une publicité incitant à l’allaitement maternel dans les lieux publics répondra aux questions, tout comme Céline Tremblay, directrice du Laboratoire de santé publique du Québec de l’INSPQ au sujet du bœuf contaminé par la bactérie E. coli. L’agronome et communicatrice Pascale Tremblay sera aussi de ce segment de l’émission.

FILM SARILA EN 3D Le doublage de Sarila complété

samedi 6 octobre 2012

JOURNAL DE QUÉBEC

CÉDRIC BÉLANGER

Le doublage en français des voix du film d’animation Sarila a été complété cette semaine, à Montréal. Maxime Le Flaguais, Mariloup Wolfe et Guillaume Perreault ont fait un saut en studio, hier soir, afin d’enregistrer des entrevues qui seront notamment utilisées pour faire la promotion du film que réalise Nancy Florence Savard. Dans sa version originale anglaise, Sarila compte sur la participation de Christopher Plummer, vainqueur d’un Oscar en février, sur celle de Geneviève Bujold et de Rachel Lefevre. La distribution francophone comprend également Elisapie Isaac, Mario Saint-Amant, Dorothée Berryman, Rémy Girard et Marina Orsini. Sarila, long-métrage en 3D dont l’action se passe dans le grand nord canadien, sortira en salles au début du mois de février.

vendredi 5 octobre 2012

COTES D’ÉCOUTE | AUTOMNE Unité 9 bat son propre record

vendredi 5 octobre 2012

JOURNAL DE MONTRÉAL

MARC-ANDRÉ LEMIEUX

Unité 9 a récolté ses plus grosses cotes d’écoute de l’automne mardi, ralliant 1 384 000 téléspectateurs à Radio-Canada. Dans une saison riche en nouveautés et remaniements de grille, le téléroman s’inscrit déjà comme un des canons de l’année 2012-2013.

Pour une deuxième semaine d’affilée, Guylaine Tremblay et ses codétenues ont supplanté la famille O’Hara à l’audimètre. Également diffusé entre 20h et 21h, O’ a obtenu les faveurs de 894 000 téléspectateurs à TVA, selon les données préliminaires d’auditoires BBM.

TVA a toutefois inversé les rôles dès l’heure suivante grâce à Destinées (1 092 000), qui n’a fait qu’une bouchée de Mauvais Karma (463 000). Les amateurs de comédie féminine semblent déserter la troisième et dernière saison de Mauvais karma. La série d’Isabelle Langlois a perdu 200 000 téléspectateurs depuis le 11 septembre. Ses cotes d’écoute sont même inférieures à celles de l’automne 2011, alors qu’elle se découpait en demi-heures (723 000 en moyenne).

Des luttes sans merci

Parmi les luttes à surveiller en ce début de saison, signalons celles du mercredi soir. Comme prévu, Véronique Cloutier est sortie gagnante du combat des émissions d’archives grâce aux Enfants de la télé. L’animatrice et ses invités ont captivé 1 247 000 personnes, loin devant Fidèles au poste, qui a pu compter sur la fidélité de

941 000 amateurs. Mauvaise nouvelle pour Éric Salvail: ses cotes d’écoute sont tombées sous la barre du million depuis son changement d’horaire. Au printemps, le jeu attirait en moyenne 1 107 000 curieux les jeudis, selon BBM (tous 2+).

À 21h, le retour de Lance et compte n’a pas souri à Adam & Ève (613 000 téléspectateurs) et Tu m’aimes-tu? (378 000). Les deux nouvelles séries de Radio-Canada ont continué de voir leurs cotes d’écoute diminuer. Depuis le 12 septembre, la série de Claude Meunier a connu une baisse de 158 000 à l’audimètre. La situation est beaucoup plus critique pour Tu m’aimes-tu? : 245 000 fans ont quitté le bateau depuis le premier épisode.

Jeudi, On connaît la chanson (1 589 000 téléspectateurs) n’a fait qu’une bouchée d’Un air de famille (683 000). Mario Tessier et ses adeptes du karaoké ont réalisé cet exploit malgré une légère baisse dans les sondages par rapport à 2012 (300 000).

Voix québécoises de prestige pour le film d’animation Sarila

mardi 2 octobre 2012

ANDRÉ DUCHESNE
La Presse

Les comédiens Mario St-Amand, Guillaume Perreault, Mariloup Wolfe, Dorothée Berryman, Maxime Le Flaguais, Rémy Girard, Paul Amharani et Marina Orsini prêteront leurs voix à la version française de Sarila, premier film québécois d’animation tourné en 3D stéréoscopique, a appris La Presse.

Les chanteurs Samian et Elisapie Isaac participeront aussi aux enregistrements des voix qui auront lieu dans la dernière semaine de septembre. S’ajoutent à cette liste les voix de Sarah-Jeanne Labrosse, Sylvain Hétu, Sinya Ball, James Kidnie, Dawn Ford et François Trudel.

Le film doit sortir en salle au Québec en février prochain.

«Nous sommes très heureux de ces choix. Les voix cadrent très bien avec les personnages», se félicite Patrick Roy, président d’Alliance Vivafilm qui assurera la distribution du film, en français et en anglais, au Canada.

La manière dont Alliance a embarqué dans le projet témoigne de sa foi en ce long métrage sur lequel planchent les compagnies Productions 10e Ave et Carpe Diem depuis plusieurs années. «Nous avons acheté des films d’animation par le passé. Mais jamais sur [présentation du] scénario comme dans le cas présent», précise M. Roy.

Terre promise

Conte nordique se déroulant il y a 100 ans, Sarila raconte le voyage initiatique de trois jeunes Inuits, Markussi, Apik et Putulik, partis à la recherche d’une terre promise afin de sauver leur clan de la famine.

En avril 2011, les artisans du film avaient présenté les comédiens qui allaient incarner les principaux personnages dans la version anglaise. Encore là, les acteurs choisis avaient des carrières solides.

Ainsi, Markussi, Apik et Putulik sont incarnés par Dustin Milligan (90 210), Rachelle Lefebvre (Twilight, Omertà) et Tim Rozon (Instant Star, Screeners). En français, les trois mêmes personnages auront les voix de Guillaume Perreault (Théo dansYamaska), Mariloup Wolfe et Maxime Le Flaguais.

Autre personnage très important: Croolik, le vieux chaman. Pour la version anglaise, c’est le grand acteur canadien Christopher Plummer qui lui donne voix. En français, ce sera Mario St-Amand qui, l’an dernier, a défendu le rôle-titre dans le film Gerry.

Enfin, la comédienne Geneviève Bujold interprétera, en anglais, le rôle de Saya, une femme qui possède l’art de guérir avec les plantes et qui est la seule, avec Croolik, à ressentir que Markussi a des pouvoirs de chaman. En français, c’est Dorothée Berryman qui défendra ce rôle.

Tracer le sillon

Au moment de l’enregistrement des voix anglaises, la productrice Nancy Florence Savard, de 10e Ave, expliquait à La Presse que c’était les comédiens qui, avec les différentes intonations de leur voix, traçaient le sillon du film. «À partir du scénario, ils jouent la voix comme ils la sentent, disait-elle. Par la suite, les animateurs vont interpréter ce jeu-là et faire bouger les personnages en conséquence.»

Jeudi, en entrevue, elle se disait «ravie» de la distribution francophone. «L’animation a ceci de complexe qu’on doit s’assurer d’un bon mariage de tonalités selon chaque personnage», dit-elle.

Sarila est une idée originale de Pierre Tremblay. Ce dernier en signe le scénario avec Roger Harvey. La première version de l’histoire remonte à mars 2001. «J’avais dit aux scénaristes que cela prendrait une décennie pour réaliser leur film en 3D. Je ne me suis pas trompée», dit Mme Savard en riant.